Vers la fin d’une impunité

Date de publication : 26/04/2017  |  Auteur : D.K

Photo Viktor2013/Fotolia.com
Photo Viktor2013/Fotolia.com
Le mardi 18 avril 2017 restera comme une date importante. C’est le jour où, à La Haye, siège du Tribunal pénal international, un tribunal de juristes professionnels a rendu un avis consultatif sur la culpabilité de l’entreprise Monsanto.Celle-ci était « poursuivie » pour violation des droits de l’Homme et écocide. Une première pour une multinationale.Il est reproché au groupe, spécialisé dans les biotechnologies agricoles, la commercialisation de produits toxiques comme les PCB (polychlorobiphényles), le glyphosate (utilisé dans son désherbant Roundup) ou encore l’un des deux composés de l’agent « orange » utilisé par l’armée américaine au Vietnam.La responsabilité de l’entreprise, qui a refusé de participer, a été analysée après six mois d’enquête. Une trentaine de témoins (victimes, scientifiques, agriculteurs) ont été auditionnés.Ce tribunal reprend le format des tribunaux d’opinions comme celui créé en 1966 par Jean-Paul Sartre et Bertrand Russell contre les crimes de guerre com...
Contenu réservé

Actualité parue dans Face au Risque n°Lettre Droit & Réglementation n°45 -

Prix de l'actualité : 1 €
Pour lire la suite :