Robotisation dans l’industrie : la France au 18e rang mondial

Date de publication : 05/03/2018  |  M.P.

Crédit : Arnaud Boissou/Terra
Crédit : Arnaud Boissou/Terra

Selon la Fédération internationale de robotique (IFR), l'automatisation industrielle s'accélère au niveau mondial. Cependant, la France n’est que 18e du classement.

Dans un communiqué du 8 février 2018, la Fédération internationale de robotique dévoile qu’en moyenne dans le monde, on compte 74 unités de robots pour 10 000 employés en 2016, contre 66 unités en 2015.

« La densité de robots est un excellent outil de comparaison qui permet de prendre en compte les différents degrés d'automatisation de l'industrie manufacturière dans différents pays », explique Junji Tsuda, président de l’IFR.

Junji Tsuda, président de l’IFR
Junji Tsuda, président de l’IFR

C’est en Europe que cette moyenne est la plus élevée avec 99 unités pour 10 000 employés, suivie du continent américain, Nord et Sud confondus (84 unités) puis de l’Asie (63 unités).

Les 10 pays les plus automatisés

Cependant, on note que ce sont deux pays asiatiques qui se trouvent au premier rang du classement mondial : la Corée du Sud et Singapour. Ils sont suivis dans le top 10 de l'Allemagne, du Japon, de la Suède, du Danemark, des États-Unis, de l'Italie, de la Belgique et de Taiwan.

La robotisation dans le monde - Source : World Robotic 2017

Classement des pays selon leur robotisation (cliquez pour agrandir)

« En raison du volume élevé d'installations de robots en Asie ces dernières années, la région a le taux de croissance le plus élevé », ajoute le président de la fédération. Il a été, entre 2010 et 2016, de 9 % sur ce continent, contre 7 % dans les Amériques et de 5 % en Europe.

La France moins bien classée que l’Allemagne et la Grande-Bretagne

La France n’arrive qu’en 18e position avec un nombre d’unités de robots de 132, ce qui est relativement faible au regard de ses voisins.

Avec la reprise économique, l’IFR estime qu’en 2017 le nombre d'installations de robots en France devrait avoir augmenté d'environ 10 %. Cette tendance devrait se poursuivre entre 2018 et 2020, avec un taux de croissance annuel moyen compris entre 5 et 10 %.