Nucléaire : surveillance renforcée pour la centrale de Belleville

Date de publication : 20/09/2017  

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé, le 13 septembre 2017, avoir placé la centrale nucléaire de Bellevillesur- Loire (Cher) sous surveillance renforcée. Le gendarme du nucléaire a constaté, depuis 2016, une dégradation du niveau de sûreté et l’absence d’améliorations notables de la part d’EDF. Les manquements constatés concernent notamment « un défaut de surveillance dans la conduite des réacteurs » et une dégradation de « certains matériels ne permettant pas de garantir leur bon fonctionnement en l’absence d’analyse supplémentaire ». En outre, en avril 2017, l’ASN et l’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) ont conduit une inspection renforcée de la centrale. Celle-ci a révélé des carences dans l’organisation d’EDF concernant la surveillance et l’entretien des installations. La surveillance renforcée implique des contrôles supplémentaires et une attention particulière portée à la mise en place des ajustements nécessaires en matière d’organisation.