Gérer les conduites addictives au travail

Date de publication : 28/11/2017  |  G.C.

Crédit : Flickr/Creative commons
Crédit : Flickr/Creative commons

Le Fonds Actions Addictions (F2A), soutenu par la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca) et le ministère du Travail, a lancé, fin novembre 2017, un portail Internet pour prévenir et gérer les conduites addictives au travail.

Le portail Addict Aide rassemble des informations sur les bonnes pratiques en matière de prévention et de prise en charge des conduites addictives en milieu professionnel. Il recense les secteurs et catégories professionnels les plus concernés, les facteurs de risque et les répercussions sur la santé et la sécurité au travail. Avec des données statistiques, médicales, juridiques et des méthodes pour repérer, sensibiliser, former..., il s'adresse aux chefs d'entreprise, aux salariés, aux services de santé au travail et aux partenaires sociaux.

20 millions d'actifs concernés

Médicaments, alcool, tabac, cannabis, cocaïne...: les actifs consomment de plus en plus de substances psychotropes. Pour tenir et se booster, gérer le stress ou récupérer. En 2016, 20 millions d'actifs, sur 29 millions au total, en poste ou au chômage, auraient pris des psychotropes, d’après les chiffres de la Mildeca.

>>> A lire aussi : Attention addictions !

D’après l’association Addictologie et travail Additra, qui a épluché plusieurs grandes enquêtes nationales, certains actifs déclarent consommer, ou avoir augmenté leur consommation, du fait de problèmes liés à leur travail ou à leur situation professionnelle. Le tabac est clairement identifié comme une réponse à des tensions professionnelles.  

Plusieurs secteurs d’activité seraient plus touchés par l’usage de substances psychoactives : les transports, le secteur agricole, de la pêche et de la marine, les métiers des arts et du spectacle, la construction, la restauration et l’information / communication.

Les addictions en chiffres

> 30,5 % des actifs occupés fument quotidiennement 
> 16,7 % des actifs occupés consomment des médicaments psychotropes
> 9 % consomment du cannabis
> 6 dirigeants sur 10 ont déjà été confrontés à des problèmes de consommation excessive d'alcool chez leurs employés
> 10 à 20 % des accidents du travail seraient liés à l'alcool

Sources : Mildeca/Observatoire français des drogues et de la toxicomanie/Inserm

>>> A lire aussi : Les "pots" au travail : attention à ne pas gâcher la fête !