Explosion mortelle à Dieppe : Saipol et un sous-traitant mis en examen

Date de publication : 07/09/2018  |  G.C.

Photo Sdis 76
Photo Sdis 76

Le 17 février 2018, deux techniciens d'une entreprise de maintenance avaient été tués lors d'une explosion sur le site de l'usine Saipol à Dieppe. Le parquet à mis en examen la société et le sous-traitant.

L’usine Saipol de Dieppe (Seine-Maritime), spécialisée dans la transformation de graines de colza en huiles végétales, et son sous-traitant la Snad, Société normande d’assainissement et de dépollution, ont été mis en examen pour homicide involontaire, a-t-on appris le 5 septembre 2018.

« Les deux entreprises ont été mises en examen le 24 juillet pour homicide involontaire par la violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence », a précisé Yves Dupas, procureur de la République, d’après l’AFP.

Le 17 février 2018, une explosion, suivie d’un incendie, avait fait deux morts à l’usine Saipol. Les deux salariés de la Snad intervenaient au niveau de l’atelier d’extraction pour une opération de vidange, suite à une panne survenue la veille.

>>> Pour en savoir plus sur ce sinistre, lire le Feu instructif " Explosion et incendie dramatiques aux établissements Saipol de Dieppe".