Enquête publique sur l’incendie de la tour Grenfell

Date de publication : 15/12/2017  |  M. P. et D. K.

Crédit : PaulSHird via Flickr/Creative Commons
Crédit : PaulSHird via Flickr/Creative Commons

Le Gouvernement britannique a ordonné une enquête publique sur les circonstances de l'incendie du 14 juin 2017 de la tour Grenfell à Londres. 

Lundi 11 décembre 2017, six mois après l’incendie de la tour Grenfell, l’enquête publique ordonnée par le Gouvernement britannique a débuté. Elle permettra d’établir les circonstances de l’incendie et d’en tirer des recommandations pour éviter qu’un tel drame se reproduise.

L’objet n’est donc pas de rendre un jugement, bien que les conclusions pourront servir à engager des poursuites judiciaires.

Un rapport d’étape sera communiqué fin mars début avril 2018, selon le juge qui préside l’enquête, et un premier rapport intermédiaire devrait être rendu à l’automne prochain.

Parallèlement à cette enquête publique, la police mène ses propres investigations. Des inculpations pour homicide pourront être décidées si des manquements à la réglementation sont définis.

On sait déjà que des failles en matière de sécurité incendie ont été relevées dans la construction et dans la rénovation de la tour.

>>> À relire : «  Londres : scénario infernal pour la tour Grenfell, 79 morts » 

208 familles ont tout perdu lors du drame. À ce jour, seules 45 d’entre elles ont emménagé dans des logements permanents selon Libération. Les autres sont toujours à l’hôtel ou dans des locaux provisoires. 

Pourtant, 235 M£ ont été débloqués pour acheter des appartements, mais les procédures prennent du temps.

Tous les mois les familles commémorent le drame

Depuis le 14 juin 2017, date du drame, les familles et les proches des victimes défilent silencieusement dans la rue.

Le 14 décembre 2017, les familles des victimes se sont de nouveau retrouvées pour commémorer les six mois de l'incendie de la tour. Elles ont été rejointes par les sapeurs-pompiers.

Le bilan est désormais arrêté à 71 morts. Des questions restent ouvertes sur les responsabilités dans le drame.

Cet incendie marque aussi un triste record : l'incendie ayant causé le plus de morts dans un immeuble d'habitation en Europe (en temps de paix).

L'incendie a été si violent qu'il a été capté par les satellites de la Nasa comme le montre l'illustration ci-dessous (Global Forest Watch).

(c) Global Forest Watch Fires http://fires.globalforestwatch.org/
(c) Global Forest Watch Fires http://fires.globalforestwatch.org/